Une rencontre des 2 Midis en roue(s) libre(s)...sur les routes d'un voyage entre 2 eaux.

Découvrez les images d'un aller-retour Lacanau-Agde à vélo au travers d'un parcours de 1500 km sur un grand quart sud de la France. Mon tracé un peu atypique empruntera des véloroutes et voies vertes, ainsi que des petites routes départementales.
DSC_0334_3

Vendredi 20 août 2010 je quitte les plages océanes de Lacanau et m'évade par la piste cyclable en contournant le lac.
Lacanau

Cette ancienne voie de chemin de fer m'amène à hauteur de la vielle gare du Porge avant de poursuivre en direction de Lège.
DSC_0001_1

La marée descend sur le Bassin alors que le soleil monte ! et promet d'être chaud d'ici peu.
DSC_0003

Bassin

Je m'engage ensuite sur la piste Mios-Bazas et cherche un peu de fraîcheur en bordure de la Leyre. Le temps d'une pause déjeuner sur la berge...et la route continue.

DSC_0009                                                                    L'après-midi se résume à un soleil de plomb dans la forêt Landaise. Malgré quelques passages ombragés je rôtis dans la pinède accompagné par le bruit sec des pignes qui éclatent. J'arrive vers 19h chaud-bouillant à Bazas et négocie le camping avec piscine pour refroidir tout ça !. (Etape du jour : Lacanau -Lège -Bazas 150 km, voie verte Lacanau-Lège, piste cyclable du Bassin, puis voie verte Mios-Bazas, Quelques faux plats assez longs entre Mios et Uzeste).

DSC_0005

Au lendemain les marchands ambulants déballent leurs étalages sur la place de Bazas. Je me faufile dans les travées du marché au milieu des produits régionaux et autres curiosités. 
DSC_0010                                                                      Mais il est temps de démarer la journée, on m'attend près d'ici pour le repas de midi. J'emprunte la D12 sur les coteaux du Bazadais pour rejoindre le canal de Garonne à hauteur du village de Puybarban. Ici péniches,bateaux, et pêcheurs tranquilles se partagent les eaux calmes du canal.

DSC_0016                                 

Passé quelques kilomètres je quitte provisoirement cette belle piste ombragée pour traverser la Garonne et atteindre le village de Lagupie tout proche de Marmande.

canal_de_Garonne

Au bout d'une longue montée j'arrive vers 13h sur les hauteurs du village où un copain m'attend pour un repas excellent. Sa piscine aussi est excellente ! et l'après-midi est chaude, plus de 33°c à l'ombre. Le vélo ne bougera pas d'ici avant demain matin, l'eau est trop bonne difficile de résister !. (Etape du jour : Bazas -Lagupie 50 km, D12, canal de Garonne, D3 puis D148, petites montées cassantes à Auros et Lagupie).

DSC_0028_2

Après une longue soirée et une nuit un peu courte je quitte Lagupie (encore merci pour l'accueil qu'on m'a réservé). Il me faudra quelques kilomètres avant d'être définitivement réveillé mais très vite je rejoins le canal. La vie coule tranquille à l'ombre des platanes tandis que sur ma gauche la plaine Garonnaise étale ses richesses agricoles.

DSC_0038

DSC_0036

Je file à vive allure en direction de Moissac, et après avoir refait le plein d'énergie à Buzet-sur-Baïse, j'emprunte sous le soleil Agenais le pont canal enjambant la Garonne.

Agen

Arrivée en soirée à Moissac sous un ciel voilé mais une chaleur lourde et estivale. (Etape du jour : Lagupie -Moissac 125 km, D148, D3, puis voie verte du canal de Garonne, ombragée en totalité jusqu'à Buzet-sur-Baïse, ensuite l'ombre est beaucoup plus sporadique).

DSC_0044

Une fois la tente repliée et le vélo équipé je repars en nomade et me dirige vers Castelsarrasin.

Moissac

A la sortie de Moissac un pont canal enjambe cette fois-ci le Tarn.

DSC_0047

(Photo souvenir)

DSC_0048_1

Petit encas à Castelsarrasin avant de poursuivre jusqu'à Montech. C'est ici que je quitte le canal de Garonne pour me diriger vers Montauban par la D108.

Montauban

Après avoir traversé le centre-ville j'emprunte la véloroute de la vallée de l'Aveyron. Cet itinéraire m'amène en soirée à hauteur du village de Montricoux. Petit camping sympa en bord de rivière où un portillon donne un accès au village par un sentier. (Etape du jour : Moissac -Montech -Montricoux 74 km, voie verte du canal jusqu'à Montech, puis D108, et enfin véloroute de la vallée de l'Aveyron de Montauban à Montricoux)

DSC_0051

Découverte des vielles ruelles et anciens remparts où yuccas et agaves s'y accrochent.

DSC_0056

DSC_0057

Le lendemain je m'accorde une journée de repos pour dégrossir un peu la suite du voyage.

DSC_0050_1

Un peu de repos ok, mais un peu de vélo quand-même pour une curiosité pas très loin d'ici : la cité médiévale de Bruniquel. (Etape du jour : 15km de Montricoux à Bruniquel aller et retour).

DSC_0065

La visite en images.....

DSC_0077

DSC_0059

DSC_0060

DSC_0063

DSC_0074

DSC_0066

Réveil matinal pour un départ vers le Tarn par la D964.

DSC_0078

Belle départementale qui part de Bruniquel et passe au pied du village de Puycelci avant de traverser la pittoresque bastide de Castelnau-de-Montmiral.

DSC_0091

Cette petite route m'amène à Gaillac où je profite de la présence d'un beau parc arboré pour prendre une pose pique-nique. C'est ici que je récupère la véloroute de la vallée du Tarn....

DSC_0092_1

Elle me conduit dans l'Albigeois et la ville rouge (Albi). Un bel ensemble historique.

DSC_0098

DSC_0093

DSC_0099

DSC_0094

Après quelques efforts j'arrive en fin de journée à Ambialet où j'y trouve un camping tenu par d'authentiques agriculteurs Tarnais. "ici c'est à la bonne franquette" me dit-on, et ca me va très bien !. (Etape du jour : Montricoux -Albi -Ambialet 120 km avec quelques petites montées sévères sur la D964 à Castelnau-de-Montmiral, puis sur la véloroute de la vallée du Tarn entre Albi et Ambialet)

Vall_e_du_Tarn

Dernier regard matinal sur cette magnifique presqu'île d'Ambialet enlacée par un méandre du Tarn.

DSC_0109

DSC_0111

Je continue ensuite la remontée de la vallée jusqu'à Trébas. L'heure de grignoter un morceau avant de poursuivre la route. Mais la température caniculaire qui atteint les 40°c à l'ombre m'oblige à rester sur le bord du Tarn. Je ne suis d'ailleurs pas le seul à passer une bonne partie de l'après-midi tantôt dans l'eau tantôt à l'ombre pour échapper au soleil brûlant !.

DSC_0113_1

Il est 16h quand je me décide à reprendre le vélo dans une atmosphère surchauffée. Un cyclo du coin m'avait conseillé sur l'itinéraire à emprunter pour rejoindre Realmont : "tu as une longue montée par la D53 jusqu'à Alban, ensuite tu prends la D86 qui est une route de crête". C'est effectivement une longue montée de 10 km qui m'attendait, une vraie petite route de montagne ! 1 litre d'eau et bidons à sec jusqu'à la dernière goutte !. Alors forcément en haut le panorama est exceptionnel, je surplombe la vallée tandis qu'au loin le viaduc de Millau se distingue à l'oeil nu.

DSC_0115_1

Après Alban un souffle d'air chaud me pousse légèrement et me transporte sur les crêtes par la D86. Sensation extra, je roule sans peine et la vue s'étire au loin sur les Monts de Lacaune, la Montagne Noire, et l'Albigeois.

DSC_0117

DSC_0119

Mon arrivée à Realmont est remarquée par des locaux : "respect !, le thermomètre de la pharmacie a affiché 43°c aujourd'hui !". Je suscite chez les gens parfois des envies et parfois pas du tout ! mais tous m'encouragent. La route se termine au camping municipal au bord d'un ruisseau pour 4.50 euros la nuit tout confort. (Etape du jour : Ambialet -Trébas -Realmont 65 km, relativement plat dans la vallée, puis longue montée sur la D53 avant de prendre la route de crête Alban-Realmont de la D86).

R_almont

La température matinale est beaucoup plus agréable que la veille. Je reprend mon fidèle 2 roues pour récupérer le "chemin des droits de l'homme". Cette piste poussiéreuse qui relie Albi à Castres me rappelle certaines routes des campagnes Asiatiques. Allez savoir pourquoi mes pensées s'évadent sur de vieux souvenirs.

DSC_0131_1

Mais la vue du village de Lautrec me ramène très vite en France. La cité médiévale est connue pour sa production d'ail rose et son lien lointain avec le peintre Toulouse Lautrec.

DSC_0126

DSC_0128

Cette voie verte qui offre de belles fenêtres sur le pays de cocagne se termine à Castres. Après la traversée du centre ville je récupère la D612 pour me diriger vers Mazamet. La route n'est pas très adapté aux vélos, beaucoup de trafic et peu sûr. Mais il n'y a pas d'autre alternative pour relier les deux villes distantes de 17 km.

Castres_Mazamet

A Mazamet un cyclo du coin me sert de guide et m'amène directement sur la voie verte "Passa païs". Cette piste du Haut Languedoc commence son parcours dans la vallée du Thoré. Elle offre des beaux balcons sur la Montagne Noire et les versants du plateau d'Anglès.

DSC_0134

DSC_0136

DSC_0142

Des tunnels traversent le massif montagneux et me rapprochent bientôt des Monts de l'Espinouse.

DSC_0138

Je roule maintenant à plein régime dans la vallée du Jaur, poussé par un vent chaud et sec qui me laisse imaginer quelques boissons rafraîchissantes.

DSC_0145_1

C'est donc un peu asséché que j'arrive en fin de journée à St-Pons-de-Thomières au coeur du parc naturel du Haut Languedoc. Encore une superbe journée avec 2 très belles voies vertes empruntés. (Etape du jour : Realmont -St-Pons-de-Thomières, 98km. Plat sur la voie verte des droits de l'homme, des montées sur la D612 de Castres à Mazamet, et quelques faux plats assez longs entre Mazamet et St-Pons-de-Thomières sur la voie verte Passa païs).

St_Pons_de_Thomi_res

Mon itinérance reprend au matin sur cette piste "Passa païs" qui porte bien son nom. La végétation méditerranéenne se fait de plus en plus présente. C'est un vrai régale de sentir changer l'atmosphère au fil des kilomètres, et c'est peut-être ici que ma rencontre des 2 midis prend tout son sens. La ligne de partage des eaux,  frontière aléatoire qui délimite le basculement de l'eau vers l'Atlantique ou vers la Méditerranée.

DSC_0148

DSC_0151

Je sent la grande bleu toute proche, tout m'y transporte : l'air, le paysage, et la végétation. Je pédale et je plane !.

DSC_0156

DSC_0159

Il est midi quand je découvre le village de Olargues posé au pied des Monts de l'Espinouse. Magnifique décor, je vous laisse contempler.

DSC_0165

(Photo souvenir avant de parcourir les ruelles).

DSC_0166

Certaines couleurs donnent une ambiance méditerranéenne au détour des petites rues, et le pont du diable reste la passerelle emblématique du village depuis le 12e siècle.

DSC_0174

DSC_0176

DSC_0168

Je quitte Olargues après une pose pique-nique et continue mon escapade dans la vallée du Jaur

DSC_0177

Des vues plongeantes sur des petites bourgades et la présence du massif rocheux des Monts de l'Espinouse finissent de compléter le tableau.

DSC_0179

DSC_0182

DSC_0184

Une vallée en appelle une autre et me voilà maintenant arpentant la D14 surplombant les gorges de la vallée de l'Orb.

DSC_0189

Cette rivière sinueuse coule vers la Méditerranée. Je passe au pied du village de Vieussan accroché à son flanc de montagne.

DSC_0186

La route tortueuse côtoie parfois des vignes à étages où oliviers et agaves se mêlent à l'ensemble dans un joyeux désordre.

DSC_0191

Il y a des jours ou on aimerait que le temps s'arrête, il fait bon rouler, les paysages sont splendides, et un petit air marin commence à me chatouiller les narines !.....L'itinéraire traverse maintenant le village de Roquebrun avant de prendre un peu plus de hauteur et de liberté.

DSC_0192

DSC_0196

Après avoir prolongé le chemin jusqu'à Murviel-lès-Béziers je reviens sur mes pas et campe à Cessenon-sur-Orb. (Etape du jour : St-Pons-de-Thomières -Olargues -Cessenon-sur-Orb 64 km, quelques montées dans la vallée de l'Orb sur la D14).

Saint_Pons_de_Thomi_res

Le voyage continue sous le soleil matinale qui éclaire le village. En route vers la Méditerranée!

DSC_0197

Poussé par un vent arrière, j'arrive dans l'agglomération de Béziers.

B_ziers

Petite halte gustative à Villeneuve-lès-Béziers au bord du canal du midi. Il est 12h30.

La_Gambille

La montagne s'est éloignée et la mer approche, le paysage en témoigne, encore quelques kilomètres et.....

DSC_0200

La voilà !!....mon photographe de passage immortalise le moment tout en ayant une petite touche d'humour : "vous êtes presque arrivé !"

DSC_0203

Effectivement après quelques pas je trempe dans la grande bleu à Portiragnes-plage. Rencontre des 2 midis, de l'Atlantique à la Méditerranée en roue libre !. Etape 1 c'est fait !.

DSC_0205_1

Tout rafraîchis et tout salé je pars rejoindre Agde...

DSC_0213

..puis le Cape d'Agde avant de retourner à Portiragnes-Plage pour y poser la tente. (Etape du jour : Cessenon-sur-Orb -Agde -Cap-d'Agde -Portiragnes-Plage 88 km, pas de difficulté, D36 jusqu'à Murviel-lès-Béziers, D19 jusqu'à Béziers, canal du midi puis routes secondaires de Portiragnes à Agde)

DSC_0210

Je quitte au matin la Méditerranée pour remonter le canal du midi. De nombreuses péniches contribuent à l'activité fluviale encore présente aujourd'hui.

DSC_0215

A la sortie de Béziers la piste s'apparente à un sentier jonché de racines.

DSC_0220

Mon vélo chargé n'étant pas très adapté à ce genre de chemin, trop cassant et trop lent à mon goût, je préfère quitter le canal à hauteur de Colombiers.

DSC_0221

Pour rejoindre Carcassonne je choisis de longer la rivière de l'Aude par des petites départementales. L'option est bonne mais la Tramontane souffle fort et le canal avait l'avantage d'être plus ou moins abrité du vent. C'est donc avec la Tramontane en plein pif que je progresse en essayant de rester zen !.

Vall_e_de_l_Aude

Ma route croise par moment le canal qui n'est jamais très loin de l'Aude. Malgré le vent je préfère rester sur les petites routes bitumées. Bien plus sûr pour éviter les crevaisons et plus roulant. (Petite précision : pour ceux possédant des VTT ou des vélos pas très chargés, le chemin du canal ne posera pas de soucis).

DSC_0227

Je continue d'avancer péniblement en traversant le Minervois et l'étang asséché de Marseillette.

DSC_0231

Arrivée décoiffante ! à Trèbes tout proche de Carcassonne. (Etape du jour : Portiragnes-Plage -Trèbes 102km, pas de difficulté à part le vent contraire. Piste du canal de Portiragnes-Plage à Colombiers, puis D162, D1118, D124, D127 et D206)

Tr_bes

Au matin j'emprunte à nouveau la piste du canal qui est stabilisée sur une dizaine de kilomètres, de Trèbes à Carcassonne.

DSC_0240

On la voit de loin, elle est imposante, comment passer à côté sans s'y arrêter. (alors photo souvenir comme un vrai touriste !).

DSC_0242

Et puis c'est quand-même beau la cité non ?!.

DSC_0246

DSC_0247

Sortie de Carcassonne je m'engage sur l'ancienne voie romaine (D33) pour rejoindre Castelnaudary et son grand bassin.

DSC_0248

Je me dirige ensuite vers la rigole du canal du midi par la D113. Des belles vues s'étalent sur le Lauragais avec en ligne d'horizon la barrière Pyrénéenne.

DSC_0255

La rigole alimente le canal après avoir récupéré différents captages d'eaux sur le massif de la Montagne Noire. Une belle piste stabilisée longe le bord et permet de la remonter jusqu'à Revel.

DSC_0257

DSC_0261

En fin de parcours une montée abrupt mène au Bassin de St-Ferréol. Cette retenue d'eau est la principale réserve de stockage du canal du midi en cas de période sèche. Ma journée aussi a été sèche et longue, il est temps de poser la tente. (Etape du jour : Trèbes -Carcassonne -Castelnaudary -Revel St Ferréol 94 km, canal du midi jusqu'à Carcassonne, puis voie romaine D33, D113, et enfin rigole du canal)

DSC_0262

Saint_Ferr_ol

Je laisse au matin le très bel environnement du Bassin de St-Ferréol et la Montagne Noire.

DSC_0265

La piste de la rigole me reconduit en direction du canal.

DSC_0269

Je la quitte à hauteur du tout petit lac de Lanclas pour y emprunter la D43. Très belle route où un vent arrière me pousse à travers les paysages du Lauragais.

DSC_0287

Puis après avoir grignoté à Villefranche-du-Lauragais, je rejoins le canal du midi où le passage des écluses anime le trajet.

DSC_0292

DSC_0290

La piste est maintenant goudronnée jusqu'à Castets-en-Dorthe (aux portes de Bordeaux). On y croise beaucoup de cyclos, l'occasion de faire par moment des bouts de chemins à plusieurs en tapant la causette. Je file à bonne vitesse et traverse Toulouse en m'y arrêtant pour un coca glacé et le plein d'eau fraîche. Puis retour sur le vélo, je roule je roule je roule...

Toulouse

A force de rouler on finit par s'arrêter et ce sera ce soir à Montech, connue pour sa célèbre pente d'eau. D'ailleurs la voilà, avez-vous une idée comment fonctionne la curieuse bête ?...

DSC_0297_1

Avec un schéma c'est beaucoup plus simple ! . (Etape du jour : Bassin de St-Ferréol -Villefranche-du-Lauragais -Montech 136 km, rigole du canal, puis quelques montées sur la D43, et enfin voie verte du canal)

DSC_0295

Départ de Montech vers 10h. D'ici je reprend l'itinéraire de l'aller en sens inverse, à ceci près que les étapes diffèrent un peu. C'est donc toute une journée sur les bords du canal qui m'attend. Les kilomètres défilent, Castelsarrasin, Moissac, Malause, Valence d'Agen....

DSC_0306

Puis la traversée du pont canal de la Garonne à hauteur d'Agen. Edification en pierres de taille du Quercy de 1839 à 1843, longueur totale 539m et 22 piles, largeur de voie d'eau 8,82m. Voilà vous savez tout ou presque sur le pont emblématique de la ville.

DSC_0307

DSC_0311

Je campe en soirée au bord du petit étang de Damazan. (Etape du jour : Montech -Damazan 110 km, voie verte du canal de Garonne)

Damazan

Réveil matinal, une longue étape m'attend. De Damazan je pédale à grande cadence jusqu'à Meilhan-sur-Garonne.

DSC_0315

Sur les hauteurs du village une terrasse panoramique surplombe la plaine Garonnaise. L'occasion de jeter un dernier regard sur le canal avant de le quitter quelques kilomètres plus loin.

DSC_0321

DSC_0325

Je laisse un peu plus tard le canal de Garonne derrière moi et emprunte la D12 pour rejoindre la voie verte Bazas-Mios. La piste pénètre en pleine forêt où j' y retrouve l'odeur caractéristique des pins maritimes.

DSC_0333

Encore une journée chaude où les quelques passages ombragés sont un peu de degrés en moins. Halte rafraîchissante au  lavoir du petit village d'Uzeste où la collégiale s'y reflète.

DSC_0328

Je continue d'avaler les kilomètres sous le soleil Landais...

DSC_0334

Et parfois un long moment de solitude se déroule devant moi !...

DSC_0337

Mais il y aussi de belles couleurs qui annoncent bientôt la fin de la saison estivale.

DSC_0338

L'été sec n'est pourtant pas terminé, un ballet aérien de canadairs est perceptible à l'approche de Mios. La forêt se consume à proximité de Cazaux non loin d'ici. Et c'est dans une ambiance enfumée que je termine ma route sur les bords de la Leyre. (Etape du jour : Damazan -Mios 151 km, voie verte du canal de Garonne, puis D12 jusqu'à Bazas, et enfin voie verte Bazas-Mios)

Mios

Plus que quelques kilomètres me séparent de Lacanau pour ma dernière étape. Lorsque j'arrive à hauteur d'Ares un nuage de fumée plane encore en matinée sur tout le Bassin d'Arcachon.

DSC_0346

Je m'élance maintenant sur la dernière ligne droite.....Lège, Le Porge, Lacanau.....

Ares

Et enfin l'océan !!.....ma rencontre des 2 midis se termine ici, à l'endroit même où elle avait débuté 2 semaines auparavant. Un voyage riche en couleurs et en sensations. Je remercie tous les gens rencontrés sur la route : photographes, habitants, cyclos, randonneurs,....et le soleil ! quoique parfois un peu chaud !

" Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve" Antoine de Saint-Exupéry

DSC_0350_2

(Dernière étape : Mios -Lacanau 69 km, piste du Bassin, puis voie verte Lège-Lacanau)